Comment entretenir sa piscine pour l’hiver ?

L’entretien de la piscine varie selon les saisons. Lorsque l’hiver arrive, il est alors temps de procéder à l’hivernage de votre piscine afin de protéger la qualité de l’eau et les installations. Pour ce faire, il existe deux manières de procéder : l’hivernage actif ou l’hivernage total.

L’hivernage total

Tout d’abord, il est absolument déconseillé de vider sa piscine pendant l’hiver, au risque de voir le bassin se fissurer. Ainsi, la première solution qui s’offre à vous est l’hivernage total de la piscine, qui consiste à arrêter toutes les opérations de traitement de l’eau : la filtration est stoppée et les canalisations sont purgées.

Après avoir nettoyé le bassin et les équipements, il s’agit d’installer une couverture d’hivernage sur l’eau. Cet hivernage dit « passif » demande plus de temps avant sa mise en place, car il faut s’assurer d’avoir bien accompli toutes les étapes de préparation afin de retrouver une piscine propre au printemps : traiter l’eau et ajuster le pH, nettoyer le bassin et les équipements, baisser légèrement le niveau de l’eau, verser un produit d’hivernage dans le bassin, boucher les prises balais, bondes de fond et buses de refoulement. Ensuite seulement vous pourrez couvrir votre piscine pour empêcher les saletés de se déposer sur l’eau.
C’est sans doute la meilleure solution si vous connaissez des hivers très froids. Néanmoins, même si votre piscine est en arrêt total pendant plusieurs mois, n’hésitez pas à vérifier régulièrement la couleur de l’eau et l’état du bassin.

L’hivernage actif

Cette deuxième possibilité est complétement différente de la précédente, puisque la filtration de l’eau continue, mais au ralenti (environ 2 heures par jour). Cette solution est plutôt adoptée dans les régions où l’hiver est doux et où l’eau ne gèle pas. Ici, l’entretien continue donc à se faire régulièrement pendant l’hiver. Il est important de verser un produit d’hivernage dans l’eau pour éviter le gel, de vérifier la qualité de l’eau, de surveiller les risques de gel, etc… Ces actions sont rapides à effectuer, mais ne doivent pas être oubliées, sous peine de mauvaises surprises.
L’avantage principal de l’hivernage actif est la mise en route plus rapide de la piscine une fois que le printemps arrive.

Ne négligez pas le nettoyage de votre piscine !

Dans les deux cas, le matériel de nettoyage est absolument essentiel pour l’entretien de votre piscine. Il est indispensable de s’assurer du bon état général de la brosse de paroi, de l’épuisette, des tuyaux des appareils de nettoyage (balai et robot) et des brosses ou patins de ces derniers. Pour nettoyer le bassin, pensez à utiliser un robot de piscine électrique de qualité que vous pouvez trouver sur ce genre de site dédié à la piscine par exemple et faites le nécessaire pour que le bassin reste en bon état.

L’hivernage de votre piscine peut généralement débuter lorsque la température de l’eau descend sous les 12°C en continu. Si l’hivernage est bien effectué, il n’y aura alors pas de mauvaises surprises à l’arrivée des beaux jours, et votre eau sera restée pure et transparente, prête à être utilisée à nouveau !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.